Et sinon vous ça va?

Parce que moi, je peux pas dire que ça aille mal, ou bien non plus. La vie se passe. J’ai passé des petites vacances avec ma fille, dans le sud, juste avant que l’automne commence… Heureusement qu’elle est là. C’est dingue comme on peut passer de bonnes vacances par procuration quand on a un enfant. En plus ça donne une bonne excuse pour s’amuser à faire des châteaux de sable sans passer pour un gamin de plus de 30 ans 🙂 Le seul point qui me pose problème dans ma situation actuel, c’est mon statut de célibataire.

Attention, car je te vois de loin, tu te dis, oh là là ça y est le petit piklo, il est en surpression mono testiculaire… Je ne veux pas dire que je suis dans un état post-traumatique sentimental et que ce qui est le plus proche d’une relation se situe entre moi et mon écran (m’en fou, j’ai un maxi rouleau de papier essuie-tout..). Je me suis fais la réflexion, et je ne suis sans doute pas le seul, à savoir : Comment peut-on signifier aux jeunes filles canons à la société que l’on est célibataire sans passer pour un gros lourd, sale con, …? Avant, du temps où le mariage était un passage obligé et le divorce peu répandu, il suffisait de ne pas avoir d’alliance au doigt pour signaler à la populace qu’on était dispo sur le marché. Ou alors c’est qu’on était disposé à jouer au salaud (je parle au masculin mais évidemment, je m’adresse aux deux sexes…)

On m’a souvent dit qu’un jeune (de moins en moins) et beau (c’est strictement objectif) papa, c’est un aimant à filles. Ah ouais, ben franchement je crois que c’est à rajouter à la liste des légendes urbaines. En même temps, je comprends. De mon côté, si je croise une maman, qu’est-ce qui peut me dire qu’elle est disponible? La mini-jupe et qu’elle soit sans culotte? Certes, ça peut être un indice. Mais pour un mec, on ne va pas se balader torse poils ou en mini-shirt. Alors je demande l’avis aux quelques lectrices qui passeraient encore par ici, comment faites-vous pour savoir si un mec est célibataire ou pas? Les petits détails, les signes quasi-invisibles,  ou je ne sais quoi d’autre (l’odeur?). Et aussi, comment aimez-vous qu’un homme vous aborde? Je suis quelqu’un de très sociable et j’arrive à engager une conversation facilement… sauf quand une personne m’intéresse, ou qu’elle ressemble à un Wookiee. C’est quand même con. Surtout que, j’ai quand même un passif et que, quitte à se faire dégager en une minute, qu’est-ce que j’y perds? L’amour-propre sans doute. Sinon, il reste la technique : « Salut, je te présente Ted ». Reste plus qu’à trouver un partenaire pour faire le remake d’HIMYM. Des volontaires? Sinon on pourrait organiser un piklothon (pas terrible la formule, j’en conviens). Genre balancer mon blog à une (ou plusieurs) copine qui ne connait pas encore histoire qu’elle se fasse une idée du bonhomme… En relisant ces dernières lignes, j’ai quand même l’impression que la solitude semble quand même m’affecter 😀

Bon et sinon vous, les vacances, bien ou bien?

En passant, si vous avez envie de vous inscrire sur Google+, vous allez pouvoir y accéder en suivant ce lien. ça à l’odeur est le gout de Facebook mais sans les applications (et ça c’est bien) et sans pub (et ça c’est bien) et qu’un peu de réel concurrence à Facebook n’est jamais négatif.

Commentaires

» Flux RSS des commentaires

6 Réponses à “Et sinon vous ça va?”

  1. Fushichô le 10 août, 2011 22:54

    Yo chef !
    Ça y est, t’es en chasse ? Le manque et la solitude te gagnent ?

    Aucun conseil à te donner, je sais pas comment on fait moi-même. Mais le Navo, je pense qu’il est fort pour ça, non ?

    Sinon, oui, ça va, et ça ira mieux vendredi, car vendredi, c’est vacances, et donc départ pour un peu plus de 3 semaines en Islande ! \o/

  2. pingu le 11 août, 2011 17:38

    Hmmmmmmmmm celibest.com ? aghg dans la vraie vie hmmmmmmmmm il faut que tu connaisse quelqu’un qui connait quelqu’un … une soirée bowling … et hop strike !

  3. pingu le 11 août, 2011 17:39

    G+ c’est de la balle !

  4. http://mlle-ocytocine.blogspot.com/ le 12 août, 2011 13:57

    aaaah tu es enfin de retour… au prochain article tu nous parles du bac de ta fille a ce rythme là!

  5. piklo le 12 août, 2011 14:30

    Bonnes vacances Fushichô et fais gaffe à ne pas nous réveiller un volcan là bas, déjà que l’été est pourri comme ça…

    Pingu, le bowling, c’est pour la métaphore des boules tout ça…?

    Touché Mlle ocy. C’est sûr que là j’ai un peu abusé… Demain je vais à un mariage, j’aurai p-ê des choses à vous raconter 🙂

  6. stef aka de passage le 12 août, 2011 15:11

    Salut Jérôme.
    Je connais très bien cette impression d\’aller ni bien, ni mal.

    Il n\’y a rien qui nous rend particulièrement malheureux et on peut même très bien profiter des bons moments qui se présentent, mais dès qu\’on rentre chez soi, au calme, il y a comme un vide qui se manifeste, d\’origines diverses en fonction de la vie de chacun : manque de partage et de tendresse, horloge biologique qui s\’affole ! manque de sexe ! manque de projets communs, peur de la solitude même si on se fait chier avec son partenaire !! (je m\’égare là) Bref, il manque quelqu\’un !

    Mais pour ce qui est des signes distinctifs de célibat, c\’est un peu plus compliqué.
    Il n\’y a pas de généralités si ce n\’est que certain(e)s savent manifester leur disponibilité (même s\’ils ne le sont pas d\’ailleurs !)
    Le langage du corps peut être très expressif : regards, sourires, et autres signes corporels conscients ou non (pas d\’interprétations mal placées svp)

    Mais pour les timides, c\’est une autre paire de manches… Je ne sais pas si c\’est ton cas, mais le timide a du mal à envoyer des signes, il préfère en général y répondre. Mais comme il n\’est jamais trop sûr que la fille lui envoie des signes, il n\’y répond pas de trop non plus. Sait-on jamais, c\’est peut-être au mec derrière, à qui elle fait des sourires…

    Mais finalement, pour répondre à ta question, comment aimez-vous qu\’on vous aborde, ben je te dirai qu\’on s\’en fiche (Enfin, sans franchir certaines limites, bien sûr !). Il y a des choses qu\’on ne maîtrise pas, une sorte de chimie qui passe ou non entre 2 personnes, et si chimie il y a, le mec ou la fille pourra être maladroit qu\’on sera très tolérant, alors que si ça ne passe pas, ben… ça ne passe pas.

    Mais là où je trouve que la difficulté est la plus importante finalement, ce n\’est pas tant comment aborder quelqu\’un, mais comment faire de nouvelles rencontres. On reste de plus en plus en cercle fermé maintenant. Et c\’est peut-être moins vrai à Metz, mais chez moi les trentenaires ne sortent plus. C\’est un peu l\’âge où ils construisent tous leur vie. Les potes des potes sont tous casés donc à moins d\’une exception, l\’option là ne sera de nouveau valide qu\’à la quarantaine, quand ils divorceront !!! (oups ! Je caricature évidemment !!). Et puis Internet aussi doit faire du tord à ceux qui ne l\’utilisent pas. On n\’a même plus besoin de sortir de chez soi maintenant pour rencontrer du monde !

    Alors pourquoi ne pas occuper son temps libre dans un club ou une quelconque activité qui t’intéresse ? Là tu rencontreras des filles (enfin, à bien choisir le club, parce qu\’en rugby ou en pêche, tu n\’auras pas grand choix) et tu auras bien le temps de faire connaissance sans te mettre la pression du comment faire pour aborder quelqu\’un. Ou alors fréquenter les mêmes bars pour te familiariser avec les habituéEs et ainsi, l\’occasion d\’engager la conversation sera plus propice. Et lorsque tu es avec ta fille, à priori, rien de tel que de sympathiser avec les mamans de ses copines, car même si elles ne sont pas disponibles, qui te dit qu\’une de leur copine ne l\’est pas..! Parce que les jeunes papas peuvent quand même beaucoup plaire à la gente féminine. Mais là, peut-être que cela plît plus aux + de 30 ans qu\’aux – de 30…?
    Et toujours est-il qu\’on est plus \ »attractive\ » quand on a la banane que lorsque l\’on a le moral dans les chaussettes… 😀

    Pour répondre à ta deuxième question, vacances, je reviens de Barcelone, ville que je ne connaissais pas et très belle surprise. Ca m\’a réconcilié avec l\’Espagne. Magnifique, plein de choses à voir ; je conseille à ceux qui apprécie les belles pierres et les délires architecturaux de Gaudi et les ambiances festives.

    Allez don\’t worry, la solitude sera rompue à un moment ou à un autre, c\’est un peu long parfois mais ça viendra. Et statistiquement, surtout pour un mec alors n\’hésite pas à envoyer quelques sourires 😉

Laisser une Réponse