(12.65/2.236) au carré

Il y a peu, j’ai eu un an de plus. Ça ne m’a rien fait. Ni joie, ni peine. Rien. Faut dire que depuis tout petit, je n’ai jamais été plus emballé que ça à fêter mon anniversaire. Je me rappelle d’une fois en maternelle, j’avais partagé ma fête avec une fille (Maude si tu me lis un jour) qui avait eu la bonne idée d’être née le même jour que moi. Bitch.

Je me souviens aussi des goûters d’anniversaire à la petite école. Où les cadeaux sont achetés par les mamans des copains. Moment révélateur du fossé générationnel entre les adultes et nous les djeuns. Super une boite de coloriage! Oh quelle joie, un huitième jeu de sept famille. Et là en parallèle on t’apprend que c’est le geste qui compte… On incite donc les gamins à mentir. Et oui, car du haut de ton mètre vingt-trois et demi, tu te rends vite compte que sur toi, pèse un regard lourd au moment du déballage. Une pression forte et comme Tim Roth dans « Lie to me », on cherche à déceler le moindre signe d’expression sur ton visage. Il aime ou il n’aime pas mon cadeau? S’il plisse de l’oeil droit, qu’il se bloque un quart de seconde avant de parler, qu’il ne te regarde pas dans les yeux pour exprimer sa joie, c’est qu’il n’aime pas mon cadeau. Alors, inconsciemment, viens en toi la capacité de dire la mine réjouie : « Ouahaou super, merci beaucoup xxxx, c’est vraiment trop génial… » Certes, il y a quand même des cadeaux qui nous font plaisir, mais pour les autres, que d’efforts pour ne pas froisser.

Moi, ce que j’aime dans un anniversaire, c’est surtout de faire un bon repas avec des gens, amis ou famille, gens proches ou pas, c’est la rencontre. Dans mon cas, c’est plus un prétexte, car des bons repas, je peux en faire tout le temps (oh la vache, je fais de la bidoche!). Mais bizarrement, j’aime assez trouver des cadeaux pour les autres. On ne devrait pas être obligé d’apporter un présent sous prétexte que c’est la tradition. On doit le faire que si on en a envie. (note de piklo : pour vérifier l’orthographe de la phrase précédente, je tape « on en a envie » dans Google… en premier résultat -> « forum.aufeminin.com : Fellation-cuni!quand on en a envi mais que la personne n’est pas lavée!avis o mec et o filles » Et le déchirement de rétine orthographique qui suit dans les réponses fait peur. Avis aux amateurs). Je disais donc que si on se force à trouver un cadeau, autant ne pas en faire, ou alors un chèque cadeau. Il y a quelques mois, j’suis allé au navo versaire. Bah, j’sais même pas si il a aimé mon cadeau, mais je me suis amusé à le faire, donc ça rentre dans la catégorie, je ne me force pas. Et en retour, il ne faut rien attendre. Ça plait, c’est bien, ça ne plait pas, je m’en fou.

Et vous, vous aimez comment vos anniversaires?

Mais avant d’y répondre, je vous incite grandement à aller lire le très bon blog de Mlle Ocytocine (clique sur moi pour commencer par le début, c’est mieux, d’ailleurs Ocytocine, si tu me lis, faudrait placer un lien sur ta page pour accéder facilement au commencement). C’est très drôle, on s’aperçoit que le monde de la comm’ n’est pas tjrs marrant, mais génère de l’inspiration pour certains. C’est très bien écrit et elle est très productive… Jalousie inside

Sinon, Fushi, pardon de ne pas te répondre plus vite, et le commentaire « de passage », c’est pas sympa de ne pas décliner plus ton identité, c’est pas facile pour moi de te reconnaitre sur ces quelques éléments, alors hop hop, on corrige tout ça. Papiers s.v.p.