Les vacances sont finies

Et on reprend les bonnes habitudes. La droite agite le chiffon de la peur et de l’insécurité, renvoie des Roms qui n’attendent que d’arriver en Roumanie pour se remettre en route et revenir. La gauche fait bonne figure pour ne pas montrer que ses dirigeants ont déjà commencé leur combat des chefs en n’oubliant pas de balancer au passage que si c’était eux, tout serait mieux… Ceux qui restent… Les verts sont comme les autres « petits partis », ils sont d’accord quand il s’agit d’être contre, mais en interne, ils ne sont d’accord sur rien. Alors les politiques tous pourris? Vive la révolution? Ce serait trop facile car nous, les citoyens électeurs, avons notre part de responsabilité.

On souhaite que nos dirigeants cessent de faire des promesses dont ils savent qu’elles ne peuvent être respectées… mais qui irait choisir une personne qui annoncerait : « on va bien en chier, va falloir augmenter les impôts et réduire les dépenses sinon on fonce droit dans le mur »? Et puis, on est très fort pour attendre des résultats alors que dans de nombreux cas, ils ne peuvent se voir que lorsque le mandat est passé… Avouez que ça motive quand même à mentir et/ou faire certains coups médiatiques pour noyer certains sujets trop sensibles.

J’aime bien faire une comparaison avec un commandant et son bateau : on a une traversée à faire, on sait que le voyage sera long et difficile. Après quelques jours de navigation, on décide de virer le commandant car on n’est pas encore arrivé et qu’une autre personne a promis de réduire le voyage de moitié en prenant une « meilleure route » et en allant plus vite… jusqu’à l’accident. Qui est le plus coupable dans ce cas? C’est facile de critiquer la politique, mais si on ne s’y implique pas plus, c’est pas prêt de changer.

Reste encore la capacité de nos médias à manipuler les masses. On se souvient encore de l’épisode douloureux de J-M Le Pen au second tour… Alors pour un peu toutes ces raisons, j’ai bien envie de m’y investir un peu plus concrètement. Comment? Chez qui? A quel niveau? Je ne suis pas fixé, mais à force de pester contre tout ça, si je peux modestement faire un petit peu quelque chose, pourquoi pas.

Sinon, j’ai passé deux semaines de vacances cet été. Une en Turquie, une à Balaruc les bains. Et franchement, ça a fait un bien fou comme on peut l’imaginer. Voici un petit extrait :

Pou terminer cette note, une démonstration de l’imagination des agences marketing lorsqu’il s’agit d’utiliser des sites tendances comme chatroulette.com à des fins promotionnelles

p.s.: un grand merci à toutes les personnes qui continuent de me lire, et aux nouvelles venues aussi. N’hésitez pas à laisser des petits messages 🙂