De bonnes nouvelles

Bon, comme d’habitude, j’ai eu un peu de mal à poster aussi vite que je le voulais… Alors allons droit au but. L’opération s’est vraiment bien passée et je suis sorti de l’hôpital après une semaine. Mais ce n’est pas tout, j’ai eu les résultats des analyses sur les ganglions prélevés… et ce n’était que des cellules mortes. Pas de trace du cancer donc, ce qui aurait eu comme conséquence de me donner le droit à une nouvelle cure de chimio… C’est aussi pour ça que j’ai pris le temps d’attendre un peu avant d’écrire ce billet. Ça aurait fait un peu désordre quand même de dire « youhou ayé je suis sorti de l’hôpital » pour ensuite annoncer une nouvelle moins joyeuse. Mais quand bien même si cela avait été le cas, tant qu’on peut se faire soigner, on n’a pas le droit de se plaindre.

Bon mais alors, si tout va bien, je vais pouvoir me préparer des vacances pour cette année! Au programme, un road trip en France déjà, histoire de voir un peu la famille et les amis un peu éparpillés- Alors si des lecteurs d’ici ont envie que l’on se rencontre, ça pourrait être sympa. Si tout va bien financièrement, je m’offre une semaine au soleil… du all inclusive, avec tout ce qu’il faut pour que je ne fasse rien d’autre que boire, manger, me baigner et pourquoi pas faire des rencontres. Passer à Paris et tenter de rencontrer mes premiers amis blogueurs: Navie (t’es vraiment très belle sur les photos de Nadia Wicker) et Navo (bravo pour le premier épisode des voisins du dessus). Et enfin me payer un week-end à Londres car ça fait vraiment trop longtemps que je me dis qu’il faut que j’y aille et que je n’y ai jamais mis les pieds. Une citation d’un film hyper culte pour moi me vient à l’esprit: « La vie bouge très vite, si tu ne t’arrêtes pas de temps en temps, elle te file entre les doigts »… Qui sait de quel film il s’agit?

…and a happy new year

Et voilà, un an de plus. On ne pourra pas dire que ce n’est pas avec un certain soulagement que j’entame cette nouvelle année… Si je n’ai jamais cru aux bonnes et aux mauvaises années, c’est agréable de se dire qu’au premier janvier on remet les compteurs à zéro avec le destin. Bon malgré tout, je ne trouve pas mon année 2009 si mauvaise. Oui, d’un certain point de vue, même mon cancer à son aspect positif. Pour citer un film culte, « La folle journée de Ferris Bueller », « La vie bouge très vite. Si tu t’arrête pas de temps en temps elle te file entre les doigts. » Et on a beau se le dire de temps en temps, c’est lorsqu’on est confronté à ce genre d’épreuve que l’on en prend vraiment conscience. Je prévois quoi pour 2010? Rien. Justement. Prévoir, c’est un peu espérer, et on risque d’autant plus d’être déçu ou d’y passer… :-D. Alors je ne prévois rien que sur du court terme. Pas con le type.

Alors pas de résolution pour moi, enfin si une,  vivre ma vie sans me prendre la tête.

A part ça, et ça n’a rien à voir mais vous êtes allé voir Avatar? Et vous en avez pensez quoi? Car moi, j’ai trouvé ça d’un ennui profond. J’ai eu l’impression de regarder un film de cowboy et d’indiens, avec de très belles images en 3D. Mais du coup, la 3D, ça m’a brouté sévère. Les lunettes sont lourdes et on perd en luminosité dans l’images. Les dialogues et les personnages sont d’un ennui et d’un prévisible qu’on se demande si le budget ne s’est pas retrouvé à 95% dans les effets spéciaux… et 9 euros pour ça… on se sentirait mieux à donner ça à la croix rouge. En y repensant, dommage que la Pénélope la plus drôle de la blogosphère n’est pas relancé son initiative de l’année dernière.

Je vous souhaite à toutes et tous une très bonne année 2010, on se retrouve dans quelques jours (sauf si le chirurgien a un peu trop fêté son nouvel an…) et je vous donne des nouvelles ASAP

p.s.: le compte à rebours commence jusqu’au 18 janvier