Action ou Vérité

Voici une nouvelle illustration de ce que la télé peut créer de pire, et de ce que les femmes sont parfois capables de faire…

Attention les yeux et chose étonnante, les droits pour la France ont déjà été achetés…


The Moment of Truth Episode 5 VOST FOX

Sinon en rapport à mon sondage sur ma coupe de cheveux… ça pousse toujours 🙂 et en plus ma petite fée vous fait coucou

L’épicurisme

le fruit défendu

Contrairement aux idées reçues, l’épicurisme ne fait pas l’apologie des plaisirs sans limite, l’idée de profiter de tout car demain nous n’existerons plus.

L’hédonisme épicurien propose en fait de faire l’impasse sur certains plaisirs si ceux-ci se paient par des peines, douleurs et chagrins. Après avoir lu ça dans un numéro du Nouvel Obs’, je me suis dit que je me sentais bien avec ce principe de vie. Sauf qu’après réflexion, je crois bien qu’en général j’ai plus fait attention aux douleurs des autres qu’aux miennes. Cette fâcheuse tendance de trop vivre pour l’autre et pas assez pour soi… A moins de trouver une personne qui raisonne comme moi, je risque de me ramasser encore pas mal de fois.

Des fois je me demande pourquoi j’ai toujours cette morale au fond de moi qui contrôle tant mes actes, cette petite voix sur mon épaule qui me souffle : « non ce n’est pas bien, tu n’aimerais pas qu’il t’arrive la même chose ». Mais bordel, si je fais comme tout le monde, où est le mal, puisque j’ai l’impression que c’est devenu la norme? Je dis souvent que j’ai sans doute trop été bercé par les belles histoires de la télévision (génération Bouba…), du coup ça fait de moi un mec gentil… J’espère pas gentil dans le genre miévreux. Navie avait abordé le sujet et ça me trotte depuis pas mal de temps, mais j’ai vraiment l’impression que plus on agit comme le stéréotype du mec limite macho, qui pense surtout à lui avant les autres, plus on est heureux et sans soucis.

Dans mon cas, je crois qu’il est déjà trop tard, reste plus qu’à vivre ma vie du mieux que je peux, de vivre pleinement les plaisirs qui se présentent à moi (toujours avec modération donc) et qui sait, la vie me réservera bien des surprises.

Petite parenthèse, ma fille est rentrée d’un long mois de vacances aujourd’hui, je l’ai aperçue une minute avant qu’elle ne reparte avec sa maman, ça a été mon plus beau moment de la journée, vivement demain que je la serre fort dans mes bras.