Si j’étais…

Comme promis à Navie et avec beaucoup de retard voici ma version du portrait chinois inventé par la grande Maïa.

Si J’étais un slip, je serais un boxer moulant mais pas trop, car comme dis un vieux proverbe chinois, si le caleçon tu portes trop moulant, alors zizi feignant sommeille dedans.

Si j’étais un sextoy, je serais un ohmibod, avec ça la musique fait vraiment vibrer.

Si j’étais un fantasme, je serais celui du… heu… mmmm… le réparateur du câble?

Si je devais faire l’amour avec un animal, une éponge de mer… J’ai eu du mal à trouver.

Si je devais te dire quelque chose à l’oreille pendant qu’on fait l’amour : « je t’aime » non je déconne, ce serait « rgnsfpsdfdfdfsdppllt » car je serais en train de la mordiller.

Si j’étais Clara Morgane mais avec mon cerveau actuel, je n’aurais pas fait carrière dans le X, à la place je serais la reine du Showbiz.

Si j’étais une zone érogène, je serais le creux derrière le lobe de l’oreille.

Si j’étais un détail absolument irrésistible, je serais une fossette discrette.

Si j’avais une morale sexuelle, ben j’en ai une justement c’est peut-être là le problème…

Si je me réveillais demain sans pénis ni vagin, j’irais à Las Vegas pour faire fortune en montrant que je n’ai rien à cet endroit là… et après-ça je vis seul et reculé dans une montagne à élever des chèvres.

Normalement c’est ici que j’invite d’autres personnes à faire leur portrait. Mais comme je ne suis pas un grand fan des chaînes, j’invite simplement ceux qui me lisent de faire ce portrait chinois. Après, libre à vous de le diffuser ou pas.

Je suis un ami de l’UNICEF

Pendant ma pose déjeuner, aujourd’hui, j’ai croisé sur le trottoir une charmante demoiselle. Elle s’approche de moi… pour me faire un exposé sur l’UNICEF et savoir si je voulais en devenir un ami. En d’autres termes, si j’accepte de bien vouloir faire un versement automatique chaque mois d’un montant que je veux. Et j’ai accepté! D’habitude, ce genre de requête glisse sur moi comme une goutte d’eau sur une feuille de lotus. La bonne vieille excuse du « Ah non j’ai pas le temps désolé », ou « Je suis étudiant, j’ai pas de sous… »

Mais là, deux raisons ont fait que je me suis dit : « pourquoi pas après tout? ». La première, c’est l’UNICEF. C’est le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et pas une vulgaire ONG ou autre association dont on ne sait pas grand-chose. La ça aide les enfants pour mieux les soigner, les scolariser, les protéger. Bref un tas de choses qui fait que, depuis que je suis papa, j’en ressens plus l’intérêt. La deuxième, elle était vraiment charmante c’est jeune fille :D. Si ça avait été le grand sec qui était là aussi, ma réponse aurait sûrement été différente… Comme quoi, pour recruter des nouveaux adhérents, les recruteurs doivent bien cibler les personnes à accoster.

Alors voilà, chaque mois, je donne la somme astronomique de 5€. Ça paraît peut-être ridicule comme ça, mais c’est dingue ce qu’il est possible de faire avec 5€ dans les pays pauvres. Et je compte bien augmenter mon versement dès que j’y verrais un peu plus clair concernant ma situation financière.

Ça fait du bien

Parfois, il y a des mois semaines jours où l’on ne se sent pas très bien moralement. C’est là, ça traîne au fond de son petit corps. Parfois, ça remonte un peu, et à d’autres moments, on a l’impression qu’on reste quoi qu’il advienne avec un profond sentiment de tristesse. Dans ces moments-là, chaque petit instant agréable devient une bulle d’oxygène qui permet de reprendre un peu son souffle en attendant mieux. Des petits moments comme cela, heureusement, j’arrive à en avoir assez, surtout grâce à ma petite fée. Et dimanche, j’ai découvert, grâce aux liens idiots du dimanche, une vidéo qui fait du bien, tout simplement. Même pas envie de commenter, ça se regarde tout seul. Voilà Where the hell is Matt.

Courts ou longs

Bon voilà quelques mois semaines que je ne suis plus allé chez le coiffeur… et la question se pose maintenant, dois-je continuer à laisser pousser cette tignasse magnifique chevelure noire bouclée ou adopter une coupe plus estivale? Et bien le plus simple c’est que c’est vous qui aller choisir pour moi. Mais en attendant que j’arrive à trouver un plug-in pour mettre des votes en place, ce sera via les commentaires.

moi en deux fois